Comment assurer un enfant envoyé à la crèche ?

Vous voulez envoyer votre enfant à la crèche mais vous hésitez encore ? Ne paniquez pas, les assurances crèche peuvent couvrir votre enfant à la hauteur de vos attentes.

Les assurances qui peuvent couvrir l’enfant

En tout, votre enfant peut être couvert par trois types d’assurance lorsqu’il et envoyé à la crèche :
• Assurance habitation : lorsque vous souscrivez à une assurance habitation, la garantie responsabilité civile incluse dans le contrat couvre votre enfant en cas de dommages. Cette garantie peut suffire pour inscrire votre enfant à la crèche.
• Assurance crèche : la crèche qu’elle soit privée, communale ou collective est dans l’obligation de souscrire une assurance qui couvre à la fois tout le personnel et les enfants gardés. En l’absence de faute de surveillance, l’assurance ne couvre pas les dommages que l’enfant subisse de sa propre faute. A noter que l’assurance crèche ne peut couvrir que les dépenses de santé, les frais rattachés ne sont pas à sa charge (comme la rémunération de la personne qui devra garder l’enfant à la maison lorsqu’il est blessé).
• Assurance tout-petit complémentaire : vous avez le choix entre deux solutions : un contrat individuel accident ou bien une garantie accident de la vie. Celles-ci peuvent couvrir tous les besoins de l’enfant lorsqu’il est confié à la crèche. Lorsque vous souscrivez cette assurance, lisez bien toutes les clauses du contrat et assurez-vous qu’elles répondent à vos exigences. Plusieurs points importants sont aussi à voir de près : plafonds et durée d’indemnisation, montant des franchises, délais de carence.

Les démarches en cas d’accident

Deux cas de figures peuvent se présenter : l’enfant est victime d’un accident ou l’enfant est responsable du dommage. Lorsqu’il est victime, ses parents doivent s’informer sur les circonstances de l’accident. L’accident doit être déclaré auprès des différentes assurances : celle de la crèche, celle des parents (garantie responsabilité civile, garantie accident de la vie, contrat individuel accident). Les assurances doivent généralement être informées dans les cinq jours ouvrés. Trouver un accord sur le montant de l’indemnisation avec l’assureur de la crèche et le personnel de la crèche qui assurait la surveillance au moment l’accident. Vous devez toujours présenter les justificatifs du dommage subi par l’enfant. L’assureur de protection juridique peut être saisi si aucun accord n’est conclu. Lorsque l’enfant cause le dommage, le personne en charge de le garder à la crèche doit faire une déclaration auprès de son assurance garantie responsabilité civile. Les parents contacteront la leur si leur responsabilité est remise en cause (Allez sur ce très bon site pour trouver une chaise haute évolutive fiable, cela peut limiter les risques d’accident).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *