La mutuelle rembourse le podologue

pieds

La sécurité sociale et la mutuelle remboursent le podologue d’un prix estimable qui atteint presque la valeur réelle des soins. On apporte surtout d’attention aux pieds des patients présentant une affection de longues durées ou le diabète. Sans oublier les victimes des maladies professionnelles ou séquelles d’actes terroristes.

Prise en charge des malades

D’un côté, l’assurance maladie prend en charge 60 % des frais de soins prescrits par le podologue. Les mutuelles pas chères d’un autre côté, remboursent beaucoup plus que ça, jusqu’à atteindre les 300 %. Ils proposent aussi des forfaits permettant d’acheter des semelles orthopédiques que l’on utilisera lors des traitements. Selon ce comparatif de masseur de pied, il est également raisonnable de s’offrir un appareil massage pieds afin de vous procurer d’un confort appréciable.

Obtenir le meilleur remboursement pour la pédicure

remboursement

Il y a des étapes à suivre afin de bénéficier d’un bon remboursement pour la pédicure et les soins plantaires. D’abord vous devez vous munir d’une prescription d’un médecin, que ce soit un généraliste, un cardiologue ou un diabétologue. Prévenez ensuite une mutuelle santé qui pourra vous rembourser à partir de 200 %. Ceci vous permettra de limiter le reste de la charge au cas le podologue passera des heures supplémentaires pour vous soigner. Pour les diabétiques, leur bilan peut être remboursé par la sécurité sociale ainsi que les régimes de bases. Une fiche de synthèse sera établie afin de prévoir les soins dont le patient aura besoin.

Il faut tout de même noter que les séances liés à un simple confort ne seront pas payées. Il est donc nécessaire de vérifier quelques points avant de prendre une mutuelle. Le forfait pour les médecines douces, considéré en tant que traitement naturel, rembourse une pédicure jusqu’à 400 € par an. Les spécialistes en la matière peuvent également prescrire des accessoires médicaux notamment les orthèses plantaires. Ces deux points sont importants, car ce sont eux qui vous permettent d’obtenir un bon rachat.

Prise en charge selon la gravité de la maladie

Sachez que la prise en charge des assurances maladie dépend de la gravité de l’état des pieds de la personne. Dans un premier lieu, le malade peut être victime de la neuropathie avec artériopathie ou de déformation du pied. On lui offrira donc un forfait annuel de 4 séances suivi d’actes de prévention. Le degré sera plus élevé dans le cas d’une ulcération antécédente du pied ou d’amputation des membres inférieurs. Le patient bénéficiera d’un forfait annuel de 6 séances de soins et bien sûr d’actes de prévention.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *